UA-51365471-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Maria Montessori peut être qualifiée de savant. Ses connaissances s'étendaient de la médecine à la physique ajoutées à l'anthropologie, la phylosophie et la psychologie

Contenu

Maria Montessori

Maria Montessori, sa vie son œuvre :

1870  Naissance de Maria Montessori en Italie dans une petite ville. Toutefois, pour ses études, ses parents la font vivre à Rome. Elle présente un intérêt marqué pour les mathématiques et la mécanique. Elle se dirige ensuite vers des études de médecine.

1896 A vingt six ans, Maria Montessori est la première femme médecin en Italie avec un soutien très limité de son père.

Pendant sa formation elle est assistante à la clinique psychiatrique de Rome qui accueille des enfants et des adultes. Son premier combat sera de pouvoir séparer les enfants et les adultes.
Le premier service de pédopsychiatrie est né.

1898 Premier congrès pédagogique à Turin pendant lequel elle fait une intervention pour rendre compte de son travail. Elle y réaffirme que les enfants malades ont le droit aux bienfaits de l’instruction. Le ministre Bacelli lui confie la direction de l’école ortho phrénique de Rome. Elle accueille des enfants déficients mentaux et sensoriels.

En deux ans, elle leur apprend à lire, écrire, compter. Pour étalonner ses méthodes comme le demande son esprit scientifique, ses élèves sont inscrits à l’examen du certificat d’étude. Les résultats sont excellents puisqu’ils obtiennent tous leurs examens, avec quelques mentions même. Ces progrès remarquables sont attribués au matériel et à l’attention qu’elle a su instaurer.

Alors, comment analyser ces résultats ? Que c’était-t-il passer avec ces enfants « idiots » dont Maria Montessori connait les limites intellectuels. Une nouvelle recherche s’offre à Maria Montessori : elle oriente son attention vers le potentiel de l’enfant naturel et une nouvelle interrogation émerge :

Comment développer le potentiel humain ? Comment parler ce de citoyen oublié qui est l’enfant ? 

 «  L’enfant ne plus être considéré comme le fils de l’homme mais  comme le créateur et le père de l’homme , un père capable de créer une humanité meilleure » L’éducation et la Paix, p120, Ed. 2001

1900 Elle interrompt sa carrière en tant de Directeur du centre d’orthophrénie et reprend des études en France.

1902 Diplômée avec 3 licences : biologie, psychologie et philosophie dès 1898, elle parfait ses titres avec un diplôme d’anthropologie en 1904. De retour en Italie, la chair de l’Anthropologie de l’éducation lui est confiée.

1907 Ouverture de la première « Maison des enfants » à San Lorenzo en périphérie de Rome pour répondre à un besoin politique et économique au départ.

Son premier travail sera de créer du mobilier adapté à chaque taille d’enfant : 3, 4 ans puis 5 ans. Cela aura un impact considérable puisque cela libère le mouvement de l’enfant ; Les enfants se révèlent alors sous l’œil de la scientifique rompue à l’observation.

Avec ses travaux d’anthropologie, elle  prend conscience que les enfants sont dans une même phase de développement physique et psychique. Les besoins fondamentaux sont identiques. Les activités seront donc proposées en fonctions des phases de développement et non des âges stricto sensu.

L’activité n’est en fait qu’un support à l’attention. Lors de l’observation renouvelée de ce phénomène, elle affine son regard et identifie une conséquence associée : les enfants ressorte de cette attention avec une bienveillance développée. Elle nomme alors l’éveil du sens social.

L’enfant se nourrit intérieurement du vécu de ces moments.

1908 : Son travail est reconnu au niveau mondial. Un phénomène est particulièrement remarqué : l’explosion 1909 de la  lecture à 4,5 ans. Dans le but d’avoir des résultats reproductibles, elle étalonne son travail sur le phénomène de l’attention. Elle fait réaliser plusieurs prototypes et les fait tester par les enfants.

1909 Premiers cours de pédagogie à une quarantaine de femmes à Cita del Castello en Ombrie.

1913 Premier cours International à Rome devant plus d’une centaine d’étudiants.

          Fin 1915 Maria Montessori part aux U.S.A pour réaliser de nombreuses formations.

1920  Elle travaille en Australie et en Allemagne ou elle lie contact avec le Bauhaus. Des
  meubles sont crée à cette occasion par les maitres de ce courant.

 

1929 L’Association Internationale Montessori est fondée au Pays Bas et le siège social est à Amsterdam.

1933 Toutes les écoles sont fermées en Italie car le fascisme monte avec l’arrivée de Mussolini au pouvoir (jusqu’en 1946). Cette période marque beaucoup Maria Montessori qui fera de sa méthode une « éducation à la Paix » en plus de la transmission des savoirs.

1939 Maria Montessori part aux Indes qui sont alors territoire anglais. Elle et son fils seront assignés à résidence. Elle anime alors de nombreux cours dans la province de Madras (Chennaï).

1946 Elle revient en Italie et construit le matériel pour le Nido avec Adèle Costagniocci.

1949-50 et 51 Maria Montessori sera proposé au prix Nobel de la paix suite à l’écriture de son livre « L’éducation et la paix ». Elle militait par ailleurs pour créer une croix blanche dédiée aux enfants sur le modèle de la croix rouge.

 

1952 (6 mai ) : Maria Montessori meurt, elle est enterrée en Hollande.